Gouverneurs de la Rosée

roumain Pour séduire la belle « Sor Mélie », Antoine lui fait la déclaration suivante:

Je commence dans mon « français-français» :
« Mademoiselle, depuis que je vous ai vue, sous la galérie du presbytè, j’ai un transpô d’amou pou toi. J’ai déjà coupé gaules, poteaux et paille pou bâtir cette maison de vous. Le jou de not mariage, les rats sortiront de leurs ratines et les cabrits de Sor Minnaine viendront beugler devant notre porte. Alô pou assurer not franchise d’amour, Mademoiselle, je demande la permission pour une petite effronterie…»

Jacques Roumain

Be Sociable, Share!

Leave a Comment

%d bloggers like this: