Cérémonie des adieux

Eros et Thanatos

berenice1Titus, qui aime passionnément Bérénice, la renvoie de Rome, malgré lui et malgré elle, dès les premiers jours de son empire.

L’amour qu’éprouve Bérénice pour Titus est de l’ordre de l’Eros: l’attente et le manque nourrissent sa passion. Son univers se réduit à un seul être et à un seul regard. Ne lui dit-elle pas:

Au plaisir de vous voir mon âme accoutumée
Ne vit plus que pour vous…

Dans cette solitude et dans le manque, face à son amour impossible, la passion de Bérénice va se déchaîner. Prête à mourir, elle prepare son suicide. Voilà Thanatos.
Mourir ou oublier? Amours contrariées. Cérémonie d’adieux .
Ces vers de Bérénice m’emeuvent aux larmes.

michèle voltaire marcelin

……………………………

Ah! cruel! est-il temps de me le déclarer ?
Qu’avez-vous fait ? hélas! Je me suis crue aimée.
Au plaisir de vous voir mon âme accoutumée
Ne vit plus que pour vous. Ignoriez-vous vos lois
Quand je vous l’avouai pour la première fois ?
A quel excès d’amour m’avez-vous amenée!
Que ne me disiez-vous: " Princesse infortunée,
Où vas-tu t’engager, et quel est ton espoir ?
Ne donne point un coeur qu’on ne peut recevoir. "
Ne l’avez-vous reçu, cruel, que pour le rendre
Quand de vos seules mains ce coeur voulait dépendre?

……………………………………….
Dans un mois, dans un an, comment souffrirons-nous,
Seigneur, que tant de mers me séparent de vous
Que le jour recommence, et que le jour finisse,
Sans que jamais Titus puisse voir Bérénice,
Sans que, de tout le jour, je puisse voir Titus ?

Racine

Be Sociable, Share!

Leave a Comment

%d bloggers like this: