Marassas

marassas1 Les Marassas pleurent d’innocence
à l’autre bout de la pleine lune
Si près des enfants faméliques
que le vent berce sur la dune
Pleurent Marassas
et mon amour
à l’autre bout de la pleine lune
Ce quelle est triste cette dune
quand j’ai si mal à mon amour

jacques ravix

Be Sociable, Share!

Leave a Comment

%d bloggers like this: