Le pays de ton corps

le pays de ton corpsJe connais un pays
On dirait un jardin
Je peux y vivre nue
Sans avoir jamais froid
Quand j’y ferme les yeux
Je trouve sous mes doigts
Tous les chemins

J’ai le fond de tes yeux
Pour y chercher de l’or
La couleur de ta peau
Pour lire les saisons
Le creux de ton épaule
Pour ligne d’horizon

Et tout autour de moi
Tes bras font le décor
C’est un pays
Où l’on voyage
Avec les mains
Le pays de ton corps

Catherine Le Forestier

Be Sociable, Share!

Leave a Comment

%d bloggers like this: