Archive for February, 2008

l’art…

Nul n’a jamais écrit ou peint, sculpté, modelé,construit, inventé, que pour sortir en fait de l’enfer. “La vie du poète Artaud fut un incendie que personne, même pas ses meilleurs amis et amies, ne pouvait éteindre, ni même circonscrire, ni même accepter. Il n’avait pas d’autre issue que la révolte. La révolte quotidienne, intégrale, définitive. […]


M comme Mensonge

“Ce qui me bouleverse, ce n’est pas que tu m’aies menti, c’est que désormais, je ne pourrai plus te croire.” Friedrich Nietzsche


Eyes of Zapata

We drag these bodies around with us, these bodies that have nothing at all to do with you, with me, with who we really are, these bodies that give us pleasure and pain. Though I’ve learned to abandon mine at will, it seems to me we never free ourselves completely until we love, when we […]


mon coeur

mon coeur sert tant et si souvent que la rouille ne s’y installe pas il faut à chaque fois y changer la serrure le dernier amant garde toujours la clef… michèle voltaire marcelin


à haute voix

Je te le dis à haute voix le coeur drogué Chaque grain de sable a son étoile Le monde est vaste dans la barque du vent toute voile est étrangère aux idées arrêtées des ports des continents …………………. james noel


L’amour d’un livre

« Les lecteurs ont depuis toujours été traités de fous, de lâches, de misanthropes, de solitaires. Parce qu’on veut confondre l’espace intime créé par la lecture avec un éloignement. En fait, c’est le contraire. On rentre dans le monde en rentrant dans un livre. Et on y rentre à plusieurs. On lit à deux,  à […]


so comes love

let it go the smashed word broken open vow or the oath cracked lengthwise let it go it was sworn to go let them go the truthful liars and the false fair friends and the boths and the neithers you must let them go they were born to go let it all go the big, […]


Romancero Gitano

La femme adultère Je la pris près de la rivière Car je la croyais sans mari Tandis qu’elle était adultère Ce fut la Saint-Jacques la nuit Par rendez-vous et compromis Quand s’éteignirent les lumières Et s’allumèrent les cri-cri Au coin des dernières enceintes Je touchai ses seins endormis Sa poitrine pour moi s’ouvrit Comme des […]


a valentine tale

he had loved this woman. had loved her tenderness, her passion. the wildness of her hair only matched by the wildness of her words. there had been no limits, no boundaries. he had abandoned himself completely to her. they would suck each other’s toes and nipples, would photograph each other, watching the pictures as they […]


lighting fires

She is always in love. Always falling in love. Her heart is like an enormous room that is always cold. A man comes in, lights a fire, the flames swallow everything and then die down. When there are only ashes left, she shivers. She knows you cannot bring cinders back to life. You have to […]


Des coups…

Art Poétique Il est évident que le poète écrit Sous le coup de l’inspiration Mais il y a des gens à qui les coups ne font rien. Boris Vian


mensonges et trahisons

Petits mensonges Details insignifiants Parasites Petites épines Petites gouttes de poison Petites brûlures d’acide Confiance déchiquetée Martyrisée Aucun espoir Aucun survivant Déesse Déchue michèle voltaire marcelin


Carnaval

…Et il y avait le carnaval… Mon Dieu, tout ce folklore où l’on oublie sa pauvreté, son indigence, où il n’est jusqu’à sa race même qu’on ne conjure à jouer farine, toutes vérités que l’on farde, parjure, puis vient le mercredi des cendres, et il faut bien se remettre à vivre à vivre vrai à […]


Pour l’amour de moi

Michèle Voltaire Marcelin

Une joie éclate en trois temps mesurés de la lyre Une joie éclate au bois que je ne saurais pas dire Tournez têtes Tournez rires Pour l’amour de qui Pour l’amour de quoi Pour l’amour de moi Louis Aragon