Hanna

 

le bruit court sous la pluie
et en un quart d’orange
la terre fait le tour de la rumeur

 

le bruit court que le vent
a soufflé tellement fort
que le cyclone
larme à l’œil
a crié sur la ville
un chant de cygne
signe d’aile cynique de fin du monde

le bruit court que le vent
a enlevé le chapeau
circonflexe de l’ile

tous les vents mauvais
en boucle se défilent

la mort en bouche sur notre terre

James Noël


“Depuis le 26 août, Haïti subi les assauts répétés d’ouragans, de tempêtes tropicales, qui aujourd’hui laissent le pays dans un état de désolation absolue. Mais ce n’est pas terminé et d’autres pourraient frapper de nouveau le pays. La population dans son ensemble et celle des Gonaïves, en particulier est extrêmement fragilisée. On dénombre à ce jour près de 600 morts, des centaines de milliers de sans abris, sans nourriture. Les hôpitaux de la ville ont été inondés et l’acheminement de vivres est rendu extrêmement difficile en raison des inondations. Les Nations Unies, la Croix Rouge et la Protection Civile haïtienne sont à pied d’œuvre et ont besoin d’aide urgente”:

http://www.collectif2004images.org/

Be Sociable, Share!

Leave a Comment

%d bloggers like this: