Paroles de femme…

jeaniebogart4

Jeanie Bogart
Mwen ekri, m-ekri, m-ekri
……………………………………….
emosyon mwen sou papye
bèl pawòl literati
bèl chema fe klenklen

(J’écris, j’écris, j’écris… mes emotions sur le papier, de belles paroles de litérature, de beaux schémas clinquants..)

Jou m-kontre’w cheri
tout ti mo dous krase rak
plim mwen tranble, krache, vomi
tout chema tounen madigriji
m-bliye konte, m-bliye pale
je’m nan je’w
menm nan men’w
se sèl verite

(Le jour de notre rencontre chéri, tous ces mots doux se sont évadés, ma plume a tremblé, craché, vomi, tous ces schémas sont devenus scribouillis, j’ai oublié comment compter, comment parler, mes yeux dans les tiens, ma main dans la tienne sont la seule vérité)

Pour Jeanie, Prévert a été une révélation; ses poèmes en prose ont changé sa vision de l’art poétique. "C’est en écoutant des textes de Jacques Prévert que j’ai peaufiné mon style. Finis les quatrains, les vers rimés…. "

"Mon cœur est finalement mort de tromperies, de trop de mensonges, de trop d’espoirs bafoués. Mon cœur est mort d’une overdose d’espoir ".

La vente-dédicace du premier recueil de poèmes de Jeanie Bogart "Un jour…Tes pantoufles" a eu lieu hier dimanche 5 octobre au Centre communautaire de Bérée à Brooklyn. Au programme de la vente-signature? Lectures de poèmes, chansons et musique…

Paru au début du mois de septembre aux éditions Sociétés Paroles (Montréal), ce recueil réunit des textes écrits en prose autour de divers thèmes allant de la solitude à l’amour en passant par l’errance. Jeanie a commencé à écrire dès l’âge de quatorze ans. " À la maison, j’aimais lire. Je n’aimais pas beaucoup parler. C’est le papier qui, plus tard, deviendra mon confident. J’avais par la suite reçu plusieurs invitations à publier. Mais, j’étais très timide à l’époque, je voulais plutôt vivre et écrire tout simplement. Publier était secondaire", raconte-t-elle.

Gagnante du concours "Kalbas lò lakarayib" organisé à la Martinique en l’année 2006 pour son poème « Ala foli », ses textes figurent dans l’Anthologie Poésie du monde-Les dossiers d’Aquitaine (Bordeaux) et la revue littéraire Passerelle (Montréal).

 

Francesca André et Michèle Voltaire Marcelin ont dit les poèmes de Jeanie

Nou apiye koud pou koud
sou yon tab ki pòtre yon kalvè

bòkote nou yon bann moun
anbarasman
……………….

nap mande
èske madichon w
ap janm antre nan devenn mwen

(Appuyés coude à coude sur une table semblable à un calvaire, un embarassement de monde à côté de nous, nous nous demandons si ta malédiction se joindra jamais à ma déveine.."


 

 
 
 
Avec le poète Frantz Benjamin de Montréal

Avec Jeanie, Jean Béliard Lucien et le docteur Frantz Antoine Leconte qui a présenté Jeanie et sa poésie au public.

Jeanie BOGART JOURDAIN
 
Jeanie BOGART JOURDAIN avec le prix
"Kalbas lò lakarayib" 2006

A la foli…

Mwen ekri, m-ekri, m-ekri
tout ti detay nan syèl
mwen ekri sou vag lanmè
sou ti flè, la mizè, lapli
mwen menm trase nanm mwen
emosyon mwen sou papye
bèl pawòl literati
bèl chema fe klenklen
Jou m-kontre’w cheri
tout ti mo dous krase rak
plim mwen tranble, krache, vomi
tout chema tounen madigriji
m-bliye konte, m-bliye pale
je’m nan je’w
menm nan men’w
se sèl verite
Lavi se pawòl granmoun
mariaj se koze moun fou
yon sel mo rete nan vokabilè nou
“lanmou”
lanmou mwen avè ou
siwèl nou
rapadou nou
alfabè nou
lakansyèl nou
san nan venn nou
foumi anba po nou
Jou m-kontre ak ou cheri
syel ou fè yonn ak tè-m
rivyè ou koule nan lanmè-m
vigil ou kontre ak pwen final mwen
M-renmen’w cheri
m-renmen’w
ak zo’m, ak po’m
ak nanm mwen
ak tout kò mwen
sou tout kò mwen
m-renmen’w nan sekrè mwen

Jeanie Bogart

Be Sociable, Share!

Leave a Comment

%d bloggers like this: