Mademoiselle…

jeannemoreau
“Parfois même j’ai provoqué

Avec un tel détachement

Des aventures si compliquées

Que j’en oubliais mes amants

Je dois vous paraître cynique

Pourtant mon cœur y fut blessé

J’ai malgré moi pris au tragique

Beaucoup d’adieux que j’ai souhaités

Je ne suis pas comme le marbre

À la terre je suis attachée

Comme les racines de l’arbre

Accepterez-vous mon passé? “

 

“La liberté , c’est de pouvoir choisir celui dont on sera l’esclave.”

“Le point commun entre tous les hommes que j’ai aimés? Moi!”

“J’aimerais avoir une maison avec une chambre pour chaque homme que j’ai aimé.”

 

“Cette actrice dont la vie est jalonnée de coups de foudre s’est chaque fois donnée toute entière, avec sincérité, à ses passions. Grâce à cela, elle est devenue l’une des premières actrices de France. Une légende vivante, entre muse de la Nouvelle Vague, égérie du paris culte et cultivée, statue éclairant les arts.Pourtant, Jeanne Moreau a été longtemps considérée comme celle par qui le scandale arrive, réputation acquise par les nombreux rôles libertins qu’elle a interprétés. Mais Jeanne Moreau n’a-t-elle pas été avant tout un reflet d’une société qui refusait de se voir ? La carrière de cette grande actrice est aussi parsemée de nombreuses haltes, grâce auxquelles elle a su garder son équilibre de femme. Face à ce métier qui transforme en marionnettes tous ceux qui n’ont pas assez de caractère, elle a cessé de se laisser dévorer… Malgré cette passion qui la ronge en permanence…Actrice fétiche des plus grands réalisateurs du monde, notamment Orson Welles, elle a su donner leur chance à de jeunes metteurs en scène, acceptant même des rôles secondaires, qui, auraient pu, à la rigueur, nuire à sa carrière. Essuyant parfois des échecs, dont de nombreuses vedettes n’auraient pu se relever, Jeanne Moreau a su habilement affronter toutes les embûches mises sur son chemin.” Benjamin Husson

Be Sociable, Share!

Leave a Comment

%d bloggers like this: